jeudi 31 mai 2012

Israël traite la question iranienne de manière autonome

Israël décidera elle-même, indépendamment de l’avis des Etats-Unis, de la nécessité d’attaquer l’Iran, a déclaré le ministre de la défense israélien Ehud Barak, lors d’une conférence de presse à Tel-Aviv.

Il a souligné que les positions d’Israël et des Etats-Unis sur le dossier iranien s’éloignent et que Washington reconnait l’autonomie d’Israël concernant des frappes sur les installations nucléaires de l’Iran.

Le ministre a aussi attiré l’attention sur le fait que, au cas où Téhéran recevait l’arme atomique, l’Arabie Saoudite, la Turquie et l’Egypte entreraient alors dans la course au nucléaire.

Source:
http://french.ruvr.ru/2012_05_30/Israel-Iran-nucleaire

mercredi 30 mai 2012

Syrie : faute d'autre solution, les USA feront appel à la force

Syrie : faute d'autre solution, les USA feront appel à la force
Photo: EPA
 



Le général Martin Dempsey, chef d'état-major interarmées, a déclaré que les Etats-Unis feraient appel à la force contre la Syrie une fois épuisés les autres moyens de pressions sur le régime.
Le général a dit notamment : « La pression diplomatique doit toujours précéder une solution militaire. En tout état de cause, nous devons préparer un plan d'opération militaire dans l'hypothèse qu'on nous le demande ». 

Source:

La crise autour de la Syrie prend de l’ampleur

Les pays membres du CS de l’ONU examinent mercredi le compte rendu de la mission des observateurs onusiens en Syrie. Il est possible que plusieurs pays envisagent une ingérence armée dans le pays. Les pays occidentaux ont appliqué en prévision d’une séance à huis clos les mesures diplomatiques concertées contre Damas.

La crise autour de la Syrie s’est brusquement aggravée après les événements tragiques qui se sont produits à la fin de la semaine dernière dans le village Houla près de Homs. La plupart des Syriens péris ont été, comme on suppose, exécutés. Des traces de violence physiques sont découvertes sur plusieurs corps, a indiqué un représentant du Commissaire suprême de l’ONU pour les droits de l’homme. Les habitants locaux ayant voulu garder l’anonymat en rendent responsables les commandos du groupe progouvernemental Shabiha. Damas présente sa version de la tragédie : l’armée à engagé le pilonnage après une attaque des commandos islamistes.
Sergueï Lavrov a exhorté en s’entretenant mardi par téléphone avec l’envoyé spécial de l’ONU et de la Ligue arabe Kofi Annan à engager une enquête impartiale sur les circonstances de l’incident. Kofi Annan a avoué que la crise en Syrie était au point critique.
Après le massacre à Houla La France, l’Allemagne, l’Italie, la Bulgarie, la Grande-Bretagne, l’Autriche, les Pays-Bas, la Suisse, la Belgique, l’Australie, le Japon, le Canada et les Etats-Unis ont proclamé les ambassadeurs et les chargés d’affaires en Syrie personae non gratae. Le chef de la mission diplomatique russe à l’UE Vladimir Tchijov met en doute l’efficacité de l’expulsion des diplomates.
Les Etats-Unis, l’Australie, la France et la Belgique n’excluent pas l’éventualité d’ingérence armée en Syrie. Ils insistent sur une résolution qui autoriserait l’emploi de la force contre les autorités syriennes sur la base de la Charte de l’ONU. Au micro l’expert de l’Institut d’Orient de l’Académie des sciences de Russie Alexei Podzerob :
« Il n’est autorisé d’employer la force que pour l’autodéfense ou en vertu du mandat du CS de l’ONU. Or, l’Occident ne prend pas souvent en considération le droit international. Il suffit d’évoquer l’agression contre la Yougoslavie en 1999, l’intervention en Irak en 2003, en Libye – en 2011 ».
La Russie ne tolérera pas l’adoption au CS de l’ONU de l’initiative sur l’ingérence armée étrangère dans les affaires syriennes, a déclaré mercredi à Moscou le vice-ministre russe des AE Guennadi Gatilov. La Russie s’est toujours opposée résolument à l’ingérence armée dans le conflit syrien. Cela ne ferait qu’aggraver la situation en Syrie et dans la région en général, a souligné le diplomate. Pékin partage cette opinion.

Source:

mardi 29 mai 2012

L'Angleterre se prépare à léclatement de l'euro

anglais.jpgQue pouvons-nous lire dans le Telegraph aujourd’hui ? Tout simplement que la banque d’Angleterre prépare une planche à billet de « juste » 325 milliards de livres ! Cela pour faire face à un effondrement de l’euro.

Et que pouvons-nous lire encore dans le Telegraph ? Que le très célèbre anthropologue Evans Pritchard ne croit pas au plan de sauvetage de l’état espagnol pour sauver ses banques.

Y’a pas à dire, on n’est pas dans la mouise. Préparez-vous, la situation va s’accélérer.  Surtout, prenez de jolies vacances, elles seront vos dernières, pour ceux qui le peuvent encore.

 

Ci-dessous les 2 sources:

http://www.telegraph.co.uk/finance/financialcrisis/9296628/Bank-of-England-prepares-plans-for-euro-collapse.html

http://www.telegraph.co.uk/finance/comment/ambroseevans_pritchard/9296193/Spains-Rajoy-fights-losing-battle-to-stave-off-EU-rescue.html

Source: Joseph Kirchner via WikiStrike

La terre tremble en Europe, c'est grave ?

DÉCRYPTAGE - L’Italie a connu mardi son troisième séisme en l’espace de dix jours.

La terre ne cesse de trembler en Italie. Trois séismes en l’espace de dix jours. Après un premier séisme de magnitude 6 sur l’échelle de Richter le 20 mai, la plaine du Po a tremblé le 27 mai et de nouveau mardi.

L’Italie n’est cependant pas le seule concernée par des tremblements de terre : la Bulgarie a également été touchée (magnitude de 5,8 le 21 mai puis de 4,3 le 24 mai), ainsi que la Turquie (4,6 de magnitude le 19 mai) et Israël (5,5 le 11 mai). Ces tremblements de terre sont-ils liés les uns aux autres et faut-il s’attendre à de nouvelles secousses en Europe ? Europe1.fr a posé la question à Pascal Bernard, physicien-sismologue à Institut de Physique du Globe de Paris (IPGP).

Que se passe-t-il actuellement dans le sous-sol italien ?

La péninsule italienne remonte vers le Nord et entre en collision avec les Alpes dans une zone relativement connue pour héberger des séismes. Celui de mardi est plus précisément une réplique déclenchée par le séisme précédent.

Nous sommes en effet dans une phase de risque plus élevé car les vibrations provoquées par les séismes récents peuvent provoquer la cassure d’autres failles voisines. On trouve sous la plaine du Pô (au nord-est de l’Italie, ndlr) toute une série de failles qui sont voisines mais mal connectées. Ainsi, quand l’une de ces failles casse, celles d’à côté bougent mais il faut un certain temps avant qu’un autre segment casse.

Doit-on s’attendre à de nouveaux séismes ?

On peut donc s’attendre à des répliques au cours des prochaines semaines, voire des prochains mois. Ce devrait être des petits séismes mais rien n’exclut un nouveau séisme de magnitude 6. C’est le genre de magnitude qu’on attend dans le nord de l’Italie, mais aussi en France, environ une fois par siècle. Cependant, plus on attend, plus l’effet domino a des chances de s’estomper car ces failles ‘re-cimentent’.

Ces tremblements de terre italiens sont-ils liés à ceux enregistrés en Turquie ou en Israël, où même bien avant à L’Aquila ?

Les séismes de Turquie et d’Israël n’ont pas de rapport entre eux. On estime qu’il faut cinq à six fois la longueur d’une faille pour estimer le périmètre d’action d’un séisme. Ainsi, une faille de 10 km peut agir normalement jusqu’à 50 kilomètres de distance. Il n’y a donc pas de rapport entre les épisodes israéliens ou turcs et ceux observés en Italie.

Il n’y a pas non plus de rapport avec le tremblement de terre de L’Aquila (survenu en avril 2009 et qui fait plus de 300 morts, ndlr). Là aussi, on est géographiquement beaucoup trop loin. Si on voit à l’échelle méditerranéenne une augmentation de la sismicité c’est le hasard.

Quelles sont les zones jugées les plus à risque à court et moyen terme ?

Il y a des endroits où nous mettons plus d’instruments car des séismes y sont plus probables. C’est notamment le cas à Istanbul, en Turquie, et en mer de Marmara : on y attend la rupture d’un segment de la faille nord-anatolienne, qui n’a pas cassé depuis 250 ans. Il y a également l’ouest du golfe de Corinthe, en Grèce. On y observe de petites failles connectées entre elles qui pourraient casser en cascade et étouffer la ville de Patras.

Source:
http://www.europe1.fr/France/La-terre-tremble-en-Europe-c-est-grave-1105149/

 

 

Argentine : un séisme de magnitude 6,4

Argentine : un séisme de magnitude 6,4
© Photo: SXC.hu



Un séisme de magnitude 6,4 s'est produit tôt ce lundi dans le nord de l'Argentine, a signalé l'institut américain de géophysique (USGS).  La secousse s'est produite à 02 h 07 (05 h 07 GMT) à environ 116 kms au Sud-est de Santiago del Estero, a précisé l'USGS.
Aucune victime ni dégât n'ont été signalés pour le moment.

Source:

★Un fort séisme dans la région de Tokyo

Un séisme de magnitude 5,2 a eu lieu lundi dans la partie centrale de l'île japonaise de Honshu. Les données sur les victimes et les destructions ne sont pas parvenues.


L'agence météorologique nationale du Japon a déclaré qu'il n'y avait pas de menace de tsunami.


L'épicentre du séisme se trouvait sur le territoire de la préfecture de Chiba à une profondeur de 80 kms. Les secousses ont été ressenties par les habitants de 13 préfectures japonaises sur 47.

Source:
http://french.ruvr.ru/2012_05_28/Japon-seisme

La fin de l'euro approche: Guide de survie

euro
Chaque crise économique débouche sur une prise de conscience collective. En Europe, ce moment approche. Des millions de personnes devront bientôt faire face au chaos et admettre que l'euro, tel que nous l'avons connu, est chose du passé.

Pour comprendre le pourquoi de cette situation, il faut avant tout perdre quelques illusions. Jusqu'à maintenant, la crise de la dette européenne s'est traduite par une série de « moments charnières », qui devraient plutôt être qualifiés de « marches d'escalier » descendant toujours plus bas. Le deuxième round des élections législatives grecques, qui aura lieu le 17 juin, constitue l'une de ces marches vers l'abîme. Malgré que les partis en faveur du plan de sauvetage figurent en tête des sondages, il apparaît certain qu'une nouvelle monnaie va bientôt circuler dans les rues d'Athènes. La Grèce ne pourra tout simplement pas demeurer dans la zone euro. En effet, les épargnants retirent leur argent des banques nationales et les contribuables diffèrent leurs paiements d'impôt. Les entreprises tardent à payer leurs fournisseurs - parce qu'elles n'en ont plus les moyens ou parce qu'elles espèrent régler bientôt leurs comptes à l'aide de drachmes dévalués.

La troïka composée de la Commission européenne (CE), de la Banque centrale européenne (BCE) et duFonds monétaire international (FMI) s'est montrée incapable de relancer l'économie grecque, et tout nouveau plan de sauvetage financier risque de se heurter aux mêmes écueils. Dans un moment de frustration, la directrice générale du FMI Christine Lagarde a dit : « En ce qui concerne les Grecs, je pense aussi à tous ces gens qui essaient tout le temps d'échapper aux taxes ».

Mme Lagarde a épuisé son capital d'empathie, ce qui est absolument regrettable. La monnaie unique ne convient pas à l'Europe, et c'est ce que la débâcle grecque nous démontre par-dessus tout. La « dévaluation interne » (un euphémisme pour « coupures budgétaires massives ») devait favoriser la compétitivité et faciliter le paiement des dettes, mais le coût humain en est beaucoup trop élevé.

Après cinq ans de récession et de promesses non tenues, le taux de chômage dépasse maintenant 20 pour cent et les nouvelles mesures d'austérité promettent d'aggraver la situation. Dans ce contexte, il est normal que le mécontentement se fasse sentir dans les urnes. Et puisque le FMI, la Commission européenne et la presse financière spéculent sur une sortie possible de la zone euro, quel investisseur serait assez imprudent pour signer des contrats à long terme en Grèce en ce moment?
Source:cameroonvoice.com
Lire la suite: http://cameroonvoice.com/news/news.rcv?id=7000

La guerre civile continue en Syrie

Plus de 90 personnes, les civils pour la plupart, ont été tuées en Syrie pendant le bombardement de la ville de Houla. Les combattants de l’Armée syrienne libre (ASL) ont presque simultanément déclaré qu’ils refusaient d’appliquer le plan de paix de Kofi Annan. Les experts disent que la situation en Syrie tend à nouveau à échapper au contrôle.
Selon les premières informations, le pilonnage massif de la ville de Hula dans la nuit de vendredi à samedi serait le fait des troupes gouvernementales. Ces données ont été démenties dimanche par les autorités syriennes qui rejettent l’implication de l’armée dans le massacre des civils à Houla, a fait savoir aux journalistes à Bagdad le porte-parole du MAE syrien Jihad Makdesi. Mais les militants des Droits de l’Homme ont déjà recensé à Houla 92 habitants tués dont plus de trente enfants. Des actions de protestation ont éclaté dans d’autres villes syriennes et les représentants de l’opposition ont demandé à la communauté internationale de créer un front uni contre Bachar Assad et de riposter par des opérations militaires. On croyait pourtant depuis quelques semaines que la situation en Syrie était en train de se normaliser, fait ressortir Goumar Issaev, analyste du Centre d’études du Proche-Orient contemporain.


Il y a eu des améliorations en ce qui concerne l’approvisionnement en produits alimentaires en eau parce que les infrastructures sont les premières à pâtir de la crise. Mais on a l’impression qu’il y a en Syrie des forces qui sont intéressées à l’escalade du conflit et ne veulent pas laisser la situation se normaliser.


Les manifestations spontanées et les appels belliqueux de l’opposition sont une réaction directe aux événements à Houla mais les circonstances de ce qui vient de se passer n’ont pas encore été élucidées, estime l’expert de l’Institut russe d’études stratégiques Ajdar Kourtov.


La guerre civile, c’est toujours une tragédie et il est difficile de déterminer la part de responsabilité de chacune des parties s’il s’agit de crimes de guerre. Je pense pour ma part que tout cela fait le jeu de l’opposition parce qu’elle peut désormais en appeler à l’opinion publique internationale en dénonçant les crimes contre l’humanité ce dont elle ne se prive pas.


La situation est encore aggravée par le fait que l’ASL a décidé de se retirer du plan de Kofi Anna. En fait, c’est l’ASL qui est la partie la plus dangereuse de l’opposition à l’intérieur du pays, estime Goumer Issaev.


L’opposition syrienne a été dès le début très divisée. Mais, d’autre part, l’Armée syrienne libre est un élément assez actif de cette opposition. Il s’agit précisément des combattants qui ont pour la plupart désertés l’armée régulière et lancent maintenant des attaques contre le régime en place. Ils sont réellement dangereux pour les autorités du moment qu’il compte un grand nombre de militaires professionnels.


La communauté internationale a déjà condamné le bombardement de Houla. La secrétaire d’État des États-Unis Hillary Clinton l’a qualifié de cruauté. A son tour, madame le ministre des AE de l’UE Cathrin Ashton a appelé les autorités syriennes à faire cesser la violence. Quant au MAE français, il a promis de convoquer prochainement une réunion extraordinaire du groupe des « amis de la Syrie ».


92 personnes ont été tuées pendant le bombardement de la ville syrienne de Hula. L’Opposition en accuse les troupes gouvernementales et appelle à lancer des actions en représailles en oubliant le plan de paix avancé par Kofi Annan. On a l’impression que les perspectives du règlement pacifique sont à nouveau remises en question en Syrie.

Source:
http://french.ruvr.ru/2012_05_27/Guerre-civile-Syrie-Kofi-Annan

lundi 28 mai 2012

★Le premier ministre israélien «pourrait changer l'histoire »

Le premier ministre israélien «pourrait changer l'histoire »
Photo: EPA


Le premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a pris la première place dans la liste des juifs les plus influents selon le journal israélien Jérusalem Post.


Selon le journal, Netanyahu a pris la première place, car il « pourrait changer l'histoire ».


Dans le cas où le gouvernement qu'il dirige va prononcera la décision en faveur de la réalisation de l'attaque sur l'Iran, cette étape aurait une influence sur l'élection présidentielle américaine, le coût du pétrole brut en Chine et sur la sécurité dans le monde, a indiqué le journal.

Source:
http://french.ruvr.ru/2012_05_26/Benjamin-Netanyahu-pourrait-changerl-histoire/

L'opération militaire contre l'Iran est prête (Pentagone)

L'opération militaire contre l'Iran est prête (Pentagone)
Photo: EPA



L'opération militaire contre l'Iran a été développée et prête pour la mise en œuvre, a indiqué le secrétaire américain de la Défense Leon Panetta dimanche dans une interview à l’émission d’information « This Week » de la chaîne ABC .


« Le principe de base, c’est que ni les Etats-Unis, ni la communauté internationale ne vont permettre à l'Iran de développer des armes nucléaires », a dit Panetta.


« Il serait souhaitable de résoudre ce problème de manière diplomatique, et en faisant pression, plutôt que d'utiliser la force militaire », a-t-il ajouté. « Cela ne signifie pas que cette option n'est pas disponible dans son intégralité. Elle est non seulement disponible, elle est prête». Selon Panetta, les Etats-Unis sont préparés à toute sorte de surprises dans cette région.

Source:
http://french.ruvr.ru/2012_05_28/operation-militaire-contre-Iran-prete-Pentagone/

samedi 26 mai 2012

Entre 60 000 et 100 000 poissons morts, ENCORE, dans le Maryland

maryland-image-413102-article-ajust_900.jpgCe phénomène de mortalités de masse de poissons, d'oiseaux et autres bêtes, en est un qui est planétaire.  J'ai recensé à peu près tous ces évènements depuis le 1er janvier 2011, lesquels se sont produits aux 4 coins du monde et particulièrement aux États-Unis, et les autorités environnementales ne donnent jamais le résultat de leurs investigations.  Récemment, un rapport a été déposé disant que la cause de la mort des centaines de dauphins du Pérou est naturelle!  Naturelle... et pourquoi 800 dauphins sont morts naturellement?

Un responsable du Département de l'environnement du Maryland a déclaré qu'il y a entre 60 000 et 100 000 poissons qui sont trouvés morts sur les berges du comté d'Anne Arundel.

La pollution, par les algues, serait responsable de cette mortalité de masse. [pourquoi des dizaines de milliers de poissons trouvent la mort tous en même temps si c'est un problème de pollution qui ne s'est certainement pas accru en 48 heures au point de causer la mort de tous ces poissons!]

Source:
http://www.baltimoresun.com/features/green/bs-gr-algae-fish-kill-20120523%2c0%2c5817762.story via conscience-du-peuple

Selon des données officielles, le globe terrestre serait en train de se déformer


zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz.PNG En avril 2010, lorsque la bouée de surveillance 53401 de la NOAA a commencé à émettre des données alarmantes et a émis des signaux « d’alertes au tsunami », cette bouée a rapporté des modifications majeures dans le plancher océanique (le fond de la mer a monté d’environ 300 pieds) (97m) dans l’Océan Indien près de la Malaisie (située au nord-ouest de l’Australie.) J'ai pensée a la fonte des glaces mais ça ne monte pas de 97 m du jour au lendemain et uniquement dans l'hémisphère sud et sans séismes

La bouée a transmis des données majeures journalières qui montraient des modifications majeures des fonds marins du 5 avril jusqu’au 12 avril 2010, puis, elle s’est éteinte ou a cessé d’envoyer des données. La bouée ne transmettait plus aucune information en date du 31 mai 2010.

Dans un premier temps, les chercheurs ont pensé à un défaut de fonctionnement.
Au début, la bouée 53401 fut donc traitée comme une anomalie singulière. Toutefois, la situation est devenue encore plus grave et suspecte au milieu du mois de mars 2010, lorsqu’une autre bouée, la bouée 55012, a commencé à émettre des données alarmantes qui montraient des changements dramatiques.

Quelques jours plus tard, une troisième bouée a commencé à émettre des signaux « d’alertes au tsunami » en rapportant, comme les deux autres bouées de surveillance, d’énormes changements dans les profondeurs. Les données montraient une montée du plancher océanique de 13 pieds par jour et le tout était officiel

Si la terre est soumise à une attraction gravitationnelle par le bas de l’écliptique (le pôle sud), ceci provoquerait théoriquement le « gonflement » du pôle sud (élévation de l’océan et du continent) et un glissement et un étirement de la croûte terrestre du pôle nord des deux côtés (étirement du manteau qui suivrait la circonférence de la terre.)

Si tout cela est vrai, cela conduirait à des conditions météorologiques inhabituelles et à d’autres types de schémas anormaux, tels que des comportements inattendus des marées.


la bouée 53401

zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz.jpg
Source: wikistrike - http://www.lepouvoirmondial.com/nibiru

Article original:
http://www.bibliotecapleyades.net/hercolobus/esp_hercolobus_92.htm

vendredi 25 mai 2012

Les habitants de la Terre verront une conjonction unique d’objets célestes

Les habitants de la Terre verront une conjonction unique d’objets célestes
© Flickr.com/racketrx/cc-by-nc-sa 3.0
 
Les habitants de la Terre verront ce 6 juin un événement astronomique très rare. Il s’agit de la conjonction d’objets célestes, à laquelle participeront le Vénus, la Terre et le Soleil. Cet événement se produit deux fois en cent ans. Une nouvelle conjonction d’objets célestes est attendue le 11 décembre 2117.
Les observateurs pourront voir dans le ciel le mouvement de Vénus sur le disque du Soleil, car la planète se retrouvera alignée entre ce dernier et la Terre.
C’est grâce à ce phénomène de conjonction que le scientifique Mikhaïl Lomonossov a découvert l’athmosphère sur Vénus.

Source:

Un astéroïde de 30 mètres frôlera la Terre lundi


Les astronomes américains de l’observatoire Mount Lemmon ont découvert qu’un nouvel astéroïde de 30 mètres devrait passer à 56.000 km de la Terre le lundi 28 mai.
Ce petit corps céleste appartient à la famille d'astéroïdes Apollo. Comme le supposent les scientifiques, le Système Solaire compte environ 5000 astéroïdes de cette catégorie, mais jusqu’à présent 20% à 30% d’entre eux ont été identifiés.

Source:

Un astéroïde de 30 mètres de diamètre va frôler la Terre

 

Un astéroïde au diamètre de 11 à 36 mètres, passera à une distance de 56.000 km de la Terre lundi 28 mai, annonce l'Union astronomique internationale.

Dénommé 2012 KP24, l'astéroïde a été découvert le 23 mai par des experts de l'observatoire de Mont Lemmon (Etats-Unis). Douze études ont été réalisées pour déterminer l'orbite du corps céleste.

Ce dernier appartient notamment à la famille Apollo, dont les astéroïdes traversent l'orbite terrestre et celle de Mars. Près de deux tiers des astéroïdes frôlant la Terre font partie de cette famille.

D'après les astronomes, l'astéroïde frôlera la Terre le 28 mai à 16:18 GMT à une distance de 0,00037 unité astronomique, soit 56.040 km. Il repassera près de la Terre le 8 octobre à une distance, beaucoup plus éloignée, de 0,43 unité astronomique (64 millions de kilomètres).

Source:
http://fr.ria.ru/science/20120525/194831727.html

★Un astronome a découvert une planète inconnue dans le Système solaire

Un astronome a découvert une planète inconnue dans le Système solaire
© Photo: ru.wikipedia.org/Lucianomendez/cc-by-sa 3.0
Une planète inconnue, dont la taille serait 4 fois plus grande que celle de la Terre, se cacherait derrière Pluton dans le Système solaire. Cette conclusion a été faite par l’astronome brésilien Rodney Gomes de l’observatoire national à Rio de Janeiro. Le scientifique a découvert la planète après avoir étudié l’écart des corps célestes de la fameuse ceinture de Kuiper. Le Brésilien est prêt à fournir ses calculs et ses analyses pour appuyer l’ hypothèse qu’il avance, mais sa déclaration a déjà suscité une polémique sur Internet.

Une rumeur présentant le scénario-catastrophe a fait rapidement le tour de la toile. Selon cette rumeur, « dans 2 ans, une Planète X va entrer dans le Système solaire, et son effet gravitationnel risque de provoquer des séismes terribles, des éruptions volcaniques et des tsunamis sur Terre. D’ici à 2013, la plupart des hommes vont mourir». Selon une autre version qui interprète les recherches de Rodney Gomes, l’étoile refroidie, suivie par plusieurs planètes va arriver dans le Système solaire, provoquant des catastrophes beaucoup plus graves.

Source:

jeudi 24 mai 2012

★ Vision des évènements de la fin donnée en 1968 à une chrétienne âgée de Norvège


En 1968, une Chrétienne norvégienne âgée de plus de 90 ans a reçu du Seigneur une vision des événements de la fin, avant le retour du Seigneur. On avait laissé de côté cette vision, parce qu'on la jugeait trop incroyable. 40 ans après, vous pouvez lire le récit de cette cette vision. Il suffit de comparer avec l'état du monde actuel ! Oui, le retour du Seigneur est proche!

Cet article a été traduit d'un article paru dans la revue allemande "Service Chrétien d'Information."
Article traduit par Henri Viaud-Murat, publié autrefois sur le site Internet paroledevie.org (site fermé depuis Août 2007).

Introduction

Un pasteur anglais dans lequel j'ai une pleine confiance m'a fait passer cette note. Elle concerne une vision reçue en 1968 par une chrétienne norvégienne âgée. En général, je ne publie pas de tels articles sur notre site, en raison du grand nombre de fausses prophéties et de fausses visions que l'on peut trouver sur Internet. Toutefois, après avoir prié, j'ai décidé de publier cette note, parce que son contenu me semble authentique.

La Bible nous dit de juger les prophéties données à l'Eglise. "Que les autres jugent" (1 Cor. 14 :29). Nous avons la responsabilité de juger et de contrôler ce que nous recevons. Nous ne devons pas accepter immédiatement toutes les prophéties comme venant de Dieu. Mais nous devons considérer et évaluer ces paroles, en demandant à Dieu de nous confirmer dans notre cœur si elles sont vraies.

Je vous présente donc cette note, en vous demandant de la lire et de discerner vous-mêmes si cette vision est authentique ou non.

Rappelez-vous toutefois qu'il s'agit d'une vision reçue en 1968. À cette époque, le monde était très différent de celui dans lequel nous vivons aujourd'hui. Les thèmes abordés par cette vision peuvent nous sembler très familiers aujourd'hui, mais devaient être complètement inconnus ou même impensables, pour une chrétienne de plus de 90 ans vivant à cette époque !

La vision

En 1968, une Chrétienne âgée de plus de 90 ans reçut une vision venant de Dieu. Elle habitait la ville de Valdres en Norvège. Le Docteur Emmanuel Minos, conférencier chrétien bien connu en Norvège, avait organisé des réunions d'évangélisation dans cette ville. Il alla visiter cette vieille dame, qui lui raconta ce qu'elle avait vu. Il nota ensuite dans un carnet tout ce qu'il avait entendu. Mais il pensa à l'époque que tout cela paraissait trop incroyable. Aussi n'en parla-t-il à personne.

Plus de trente années plus tard, il fut convaincu qu'il lui fallait à présent publier cette vision. Cette dame de Valdres était une Chrétienne reconnue et respectée par tous ceux qui la connaissaient, en raison de son intelligence spirituelle. Voici ce qui lui avait été montré  :

"Juste avant le retour du Seigneur, j'ai vu qu'il allait se produire une autre guerre mondiale. Le monde me fut présenté comme un globe terrestre. Je vis la Scandinavie, l'Europe, et beaucoup d'autres nations. Puis j'ai vu certains événements qui devaient se produire avant cette terrible catastrophe. Il me fut montré quatre signes particuliers  :

    Avant ce conflit mondial et le retour du Seigneur, il y aura une période de grande paix entre les grandes nations de l'Est et de l'Ouest, comme on en a jamais connu de semblable. Beaucoup de pays lanceront des programmes de désarmement, au point qu'ils seront complètement pris à dépourvu par cette crise mondiale. Car celle-ci surviendra d'une manière totalement inattendue.

    Les églises connaîtront une période de compromis et d'apathie spirituelle. Elles s'écarteront de la vraie foi. Avant le retour du Seigneur, les Chrétiens refuseront d'écouter les véritables ministères prophétiques. On ignorera les messages bibliques de la loi et de la grâce, du péché et de l'Evangile, de la repentance et du salut. À la place, on enseignera un Evangile de la prospérité.

    Il y aura en Norvège un effondrement sans précédent de la morale. Les gens vivront dans l'immoralité et l'adultère. Les gens s'engageront dans des relations sexuelles avant le mariage. Les couples mariés seront de plus en plus infidèles. On considèrera ces choses comme normales, et on leur trouvera toutes sortes d'excuses.

    Hommes et femmes s'engageront dans des relations impures. Les familles chrétiennes en seront affectées. Elles permettront même que de telles choses se passent.

    Avant le retour du Seigneur, le nombre de stations et de programmes de télévision s'accroîtra de manière extraordinaire. Il en résultera une explosion de la violence et une escalade du crime, à tel point que les gens ne se sentiront plus en sécurité dans les rues.

    Il en sera de même pour les stations de radio. Les gens écouteront et assisteront à toutes sortes de scènes de mort et de destruction. Toute la société sera influencée par cet étalage du mal et de la méchanceté. Elle trouvera même tout cela distrayant et excitant !

    Cela se produira réellement, et vous le verrez de vos yeux. Ce que l'on considère encore comme bon disparaîtra, et l'on considèrera ce qui est mauvais comme tout à fait normal.

    Beaucoup de gens viendront immigrer en Europe, en provenance des pays sous-développés. Ils viendront aussi en Scandinavie et en Norvège. Il y aura un tel afflux d'immigrants que les Européens commenceront à les regarder d'une manière négative, et leur feront subir des mauvais traitements.

Ensuite, notre péché atteindra son comble. La troisième guerre mondiale éclatera, et le retour du Seigneur Jésus se produira. Ce dernier grand conflit ne durera pas longtemps. Mais la bataille finale ne pourra être comparée à aucune autre dans le passé ! L'air deviendra si pollué que les gens ne pourront plus respirer de manière normale.

Cela s'étendra aux continents de l'Amérique, de l'Asie et de l'Australie, surtout dans les pays les plus riches. L'eau sera considérée comme impropre à la boisson. La terre ne produira plus ses moissons habituelles. Par conséquent, le nombre de survivants sera faible. Les gens essayeront de s'enfuir dans les pays les plus pauvres, mais ils seront à leur tour traités de la pire manière."

La vieille dame me dit en conclusion  : "Je suis heureuse de n'avoir pas à vivre les choses qui m'ont été montrées. Mais quand les temps approcheront, vous devrez avoir le courage de publier cette vision que Dieu m'a donnée. Rien ne doit être en contradiction avec la Bible. Mais tous ceux qui ont reçu le pardon de leurs péchés et qui auront pris le Seigneur Jésus comme Sauveur et Maître seront protégés et délivrés !"

Un commentaire personnel  :

Au cours des trois dernières années, il y a eu de nombreux conflits en Europe orientale. Avec le relâchement des contrôles aux frontières de l'Union Européenne, cela a provoqué un afflux massif de réfugiés des pays de l'Est vers les pays européens les plus riches.

Un commentaire du pasteur qui m'a adressé cet article  :


L'Eglise a reçu tout au long du XXe siècle un certain nombre de prophéties et de visions concernant le retour du Seigneur Jésus-Christ. Il est nécessaire de contrôler ces révélations pour discerner celles qui sont authentiques et qui sont confirmées par la Parole de Dieu. En revanche, nous devons rejeter celles qui sont fausses ou qui font appel au sensationnel.

On ne doit jamais craindre un ministère prophétique. Nous devons au contraire garder intacte notre foi en Dieu, qui est Souverain et Tout-Puissant ! Hélas, l'Eglise néglige complètement ce merveilleux thème du retour de Jésus en puissance et en gloire. On a mis aux oubliettes le dernier livre de la Bible, l'Apocalypse, qui nous présente l'espérance de notre avenir. Quand avez-vous entendu dans votre église le dernier message sur l'Apocalypse ?

L'apôtre Paul, qui avait rencontré le Seigneur Vivant sur le chemin de Damas, encourage les Chrétiens à "attendre Son Fils des Cieux," et à "aimer Son avènement." Comme l'a dit le prophète Osée, "Sa venue est aussi certaine que celle de l'aurore." Le rappel de ces vérités devrait nous mobiliser et nous motiver à prêcher l'Evangile, comme un témoignage pour toutes les nations, ainsi qu'à prier pour le salut d'Israël.

En approchant du nouveau millénaire, tous les signes nous montrent que le retour du Seigneur est proche. Puissions-nous être en communion avec Lui et avec Son peuple ! Puissions-nous agir à temps !

"Quand ces choses commenceront à arriver, redressez-vous et levez vos têtes, parce que votre délivrance approche" (Luc 21 :28).
Source:

★50 ans d'électricité, 500 000 ans de radioactivité


 
À la suite de la catastrophe nucléaire de Fukushima et d'une rencontre avec Arnie et Maggie Gundersen de l'association Fairewinds, Brian Rich, un Américain habitant à Los Angeles s'est décidé à monter un court-métrage à base de très nombreuses images d'archives et d'actualités.
Le résultat de son travail figure dans une vidéo nommée « Dial M for Meltdown », qui retrace l'histoire du nucléaire civil, du premier réacteur américain à l'apocalyptique conclusion des explosions de Fukushima en passant bien entendu par Tchernobyl. Saisissant !


Par:

★FUKUSHIMA : RUPTURE DE CONFINEMENT CONFIRMEE AU N°1

 
Depuis qu’il avait été mis sous tente par Tepco le réacteur N°1 ne faisait pas trop parler de lui. Mais par la voix du Tokyo Shimbun nous apprenons aujourd’hui qu’il ne resterait que 40 centimètres d’eau au fond de la cuve du réacteur et qu’une fuite existerait au niveau de la canalisation reliant la cuve du réacteur au Torus .
revenons sur ce réacteur en images
sur cette coupe schématique d’un réacteur à eau bouillante de type Mark I. nous voyons le Drywell DW( enceinte sèche ) et le Wetwell WW qui correspond à la piscine en acier, de forme torique, où l’on condense la vapeur d’eau issue du cœur du réacteur.
Voici le plan réel du réacteur .
reactor blueprint (1)
Comme on le voit sur ce plan le DW et le WW sont reliés par des grosses canalisations visibles sur cette photo de la construction de la centrale de Fukushima.
Browns Ferry Nuclear Power Plant de l ‘Unité 1 en cours de construction qui a débuté en 1966.
L’épaisseur de la cuve principale est de 30 mm mais les canalisation reliant le DW et le WW ont une paroi de 7,5 mm seulement.
Donc selon le Blog en Anglais de Mochizuki Iori qui rapporte les informations publiées par le Tokyo Shimbun en Japonais le niveau d’eau qui était de 60 cm dans le réacteur 2 serait plus bas dans le réacteur 1.
L’Organisation pour la Sureté Nucléaire du Japon aurait analysé le niveau de l’eau à partir de la quantité d’azote injecté dans la cuve du circuit primaire (PCV) et la pression de l’air à l’intérieur . Le résultat en est que le niveau d’eau serait à seulement 40 cm du fond de la cuve et cela bien qu’ils injectent 6 tonnes d’eau à l’heure dans la cuve.
Les canalisations connectant le DW et la piscine (torus) WW auraient des trous de plusieurs cm de diamètres, et toute l’eau injectée fuirait par ces trous et coulerait dans l’embase du bâtiment du réacteur.
Schéma de la fuite entre de DW et le WW dans le réacteur N°1 publié par le Tokyo Shimbun
Si cette information est exacte cela confirmerait que le corium en fusion aurait attaqué ce point faible que constitue cette canalisation .
L’eau coulerait sur le sol de cette embase à partir du bâtiment de la turbine, situé à côté de celui du réacteur, à travers les tuyaux et les câbles.
réacteur n°1 de la centrale nucléaire de Fukushima (cas d’une fuite d’eau très radioactive venant du bâtiment du réacteur et ayant atteint la mer via des tranchées et tunnels)
Tepco disait que le niveau de l’eau était de 1,80 m mais cela serait probablement faux .
Tepco programme des opérations endoscopiques pour connaître la température à l’intérieur du PCV pour la fin de cette année…
Source: Fukushima informations via wikistrike

★Fukushima: mourrez d'abord...

Akio Matsumura nous prévient
 
fuku.PNG


Interview du diplomate Akio Matsumura qui nous prévient que la catastrophe de la centrale nucléaire de Fukushima au Japon peut finalement se transformer en un évènement capable de mettre en péril toute vie sur Terre.
 
85 fois plus de césium 137 que Tchernobyl “détruirait l’environnement mondial et notre civilisation. Ce n’est pas sorcier, pas plus que ça ne concerne le débat pugilistique sur les centrales nucléaires. Il s’agit d’une question de survie de l’humanité.”



Source: http://akiomatsumura.com/2012/04/682.html via wikistrike


Voir aussi:

Alerte à Fukushima !
Après Fukushima les morts se multiplient
40 millions de japonais en extrême danger par empoisonnement auxradiations, évacuations de masse probables

Le Japon, les Etats-Unis et l'Australie vont organiser des manoeuvres conjointes en juin

La force maritime d'autodéfense du Japon, ainsi que l’Armée de l’air des Etats-Unis et de l'Australie vont organiser des exercices conjoints en juin dans la zone maritime à l'Est de l'île de Kyushu. Les exercices militaires commenceront le 6 juin prochain et se dérouleront pendant 3 jours. Des navires de guerre seront impliqués dans les manœuvres des trois pays, tout comme des sous-marins et des avions de patrouille anti-sous-marins.
Le chef d'état-major de la Force maritime d'autodéfense du Japon a qualifié lors de la conférence de presse d’important le maintien de la coopération entre le Japon, les Etats-Unis et l’Australie dans la région Asie-Pacifique. Les forces japonaises d’autodéfense espèrent par ailleurs renforcer davantage la coopération avec la Marine des Etats-Unis et de l'Australie par le biais d'exercices conjoints.

Source:

La Grande-Bretagne prépare un plan en cas de guerre entre l'Iran et Israël

Les ministres britanniques sont en train d’élaborer un plan d'action en cas de guerre entre Israël et l’Iran, rapporte ce mercredi la corporation britannique BBC.
La Grande-Bretagne envisage deux scénarios d’action en cas de conflit: entrer dans la guerre aux côtés d'Israël et de ses alliés, parmi lesquels il y aurait certainement des pays de l'OTAN, ou se limiter au soutien diplomatique de l'Etat juif.
Malgré certains changements positifs dans les relations entre l'AIEA et les médiateurs internationaux avec l'Iran, Israël et les États-Unis n'excluent pas la possibilité d'une frappe militaire sur les installations nucléaires iraniennes.

Source:

Un tremblement de terre de magnitude 6,1 s’est produit dans le Nord-est du Japon

Un tremblement de terre de magnitude 6,1 s’est produit ce mercredi dans le Nord du Japon, rapporte le service géologique américain US Geological Survey. Le centre des secousses se trouverait à une profondeur de plus de 40 kilomètres. L'épicentre était situé dans l'océan Pacifique près de l'île de Hokkaido. Aucune information sur les victimes et les dégâts n'a été signalée.
 
Source:

mercredi 23 mai 2012

Une planète massive pourrait se trouver au fin fond de notre système solaire!

Trop éloignée pour être vue facilement par nos télescopes, il semblerait que la potentielle planète révèle sa présence en perturbant l’orbite de certains objets de la ceinture de Kuiper, d’après Rodney Gomes, astronome à l’Observatoire National du Brésil à Rio. Celui-ci a présenté ses résultats lors d’un meeting de l’American Astronomical Society à Timberline Lodge, Oregon, aux Etats-Unis.

La ceinture de Kuiper, située au-delà de l’orbite de Neptune, est constituée d’une myriade de petits objets glacés. Pluton, longtemps considérée la neuvième planète de notre système solaire, fait elle-même partie de la ceinture de Kuiper (dont elle est l’un des plus gros objets), avec d’autres planètes naines, catégorie à laquelle elle appartient désormais. Chaque année, des dizaines de nouveaux objets de plusieurs centaines de kilomètres de diamètre y sont découverts.

Selon les calculs de Gomes, certains des occupants de la ceinture de Kuiper possèdent d’étranges orbites comparées à celles qu’ils sont censés avoir d’après les différents modèles du système solaire.

Plusieurs explications sont possibles, mais selon Gomes la présence d’une planète massive extrêmement éloignée semble être la plus simple.

Dans son étude, l’astronome a analysé les orbites de 92 objets de la ceinture de Kuiper, puis a comparé ses résultats à différentes simulations de leur distribution en présence et en l’absence d’une nouvelle planète.

S’il n’y a aucun monde distant, conclut Gomes, les modèles ne produisent pas d’orbites suffisamment allongées pour six des objets étudiés.

La taille de l’hypothétique planète est inconnue, mais les possibilités sont nombreuses. Gomes pense qu’une planète de la taille de Neptune, environ quatre fois plus grosse que la Terre et située à environ 260 milliards de kilomètres du Soleil (soit 1500 fois la distance Terre-Soleil à peu près), ferait l’affaire.

Mais une planète de la taille de Mars (grosso-modo la taille de la Terre) avec une orbite très allongée conviendrait également. Dans ce cas, la planète se trouverait occasionnellement à quelques 8 milliards de kilomètres de notre étoile.

Gomes imagine qu’il pourrait s’agir d’une planète vagabonde éjectée de son système stellaire et plus tard capturée par l’attraction gravitationnelle du Soleil. Ou celle-ci aurait pu se former beaucoup plus près de notre étoile, avant d’être repoussée dans les tréfonds du système solaire suite à une « partie de billard » cosmique avec d’autres planètes.

Cependant, prouver l’existence d’une telle planète relève de la véritable performance. Celle-ci pourrait être très sombre. Aussi, les calculs de Gomes ne permettent en aucun cas de déterminer la position de l’hypothétique astre: il pourrait se trouver n’importe où.

D’autres astronomes sont intrigués, mais il leur en faudra beaucoup plus avant de remonter le nombre de planètes dans notre système solaire à neuf. La plupart ne voient d’ailleurs aucune preuve dans cette analyse, mais reconnaissent volontiers que Gomes a trouvé là un moyen de montrer comment une autre planète sculpterait notre système solaire.

Source:
http://www.wikistrike.com/article-une-planete-massive-pourrait-se-trouver-au-fin-fond-de-notre-systeme-solaire-105673883.html

Atrametaria.fr

★Qu’est ce qu’il se prépare au USA? - Cette photo a été prise hier: on peut voir un chargement de contenants qui servent à entreposer des corps...

J’ai eu l’occasion en 2008, de visionner nombre de vidéos qui montraient ces contenants, et que les commentaires présentaient comme des cercueils entreposés dans les camps de la FEMA aux USA. Cette info ressort sur le site d’Isabelle et il semblerait que des camions chargés de ces contenants, aient été vu sur les routes US. Ca m’amène à me poser les questions suivantes! Si ce sont vraiment des cercueils (le lien le confirme) à qui sont ils destinés? quelle horreur se prépare pour en acheminer autant? Si c’est secret pourquoi le camion n’est pas bâché pour dissimuler sa macabre cargaison? Vous avez des théories? Pandémie, évènement géologique etc…Bizarre aussi la taille, ils paraissent grands ?  Merci Arlette.
Camion de transport des "contenants"
 

Cette photo a été prise hier: on peut voir un chargement de contenants qui servent à entreposer des corps…

Le chargement a été vu en direction nord de la Georgie, le 8 mai, à partir de là où sont entreposés des dizaines de milliers de ces contenants, qui selon le fabricant, servent à entreposer des corps.  Le blogger a ajouté que lorsque le conducteur s’est rendu compte qu’il était suivi, il a tout de suite quitté l’autoroute.
Ici, une vidéo qui a été tournée en 2008 où on peut voir l’entreposage de ces dizaines de milliers de contenants en Georgie:
La compagnie PolyGuard est le fabricant de ces « contenants funéraires »:
 
           Source:lesmoutonsenrages
Source Polyguardvaults
Source Conscience-du-peuple

Élan mondial de solidarité

Des manifestations ont été tenues à Paris et New York notamment
Christian Rioux   23 mai 2012  Éducation
Des étudiants de la City University of New York ont participé à un rassemblement en après-midi devant les bureaux de la Délégation générale du Québec, situés au Rockefeller Center.
Photo : François Pesant - Le Devoir
Des étudiants de la City University of New York ont participé à un rassemblement en après-midi devant les bureaux de la Délégation générale du Québec, situés au Rockefeller Center.

À retenir

    Du Figaro à Al Jazzera
    Des médias étrangers ont relayé les reportages et les images de la manifestation monstre. Le Point.fr titrait : « Québec : centième journée du conflit étudiant, la société divisée ». Le Figaro et Le Monde de Paris comme Le Soir de Bruxelles ont plutôt mis l’accent sur la « marée humaine » qui a déferlé hier sur la ville.
    Le Monde a d’ailleurs multiplié les efforts ces derniers jours pour expliquer le conflit à ses lecteurs, notamment en publiant des textes de l’auteur Jean Barbe et du philosophe Jocelyn Maclure.
    Le site de la chaîne Al Jazzera English a manchetté pendant une partie de l’après-midi sur l’événement montréalais, tout comme le réseau d’information continue CNN.
Le printemps québécois suscite un élan de solidarité ailleurs dans le monde, où diverses manifestations se sont tenues hier en soutien aux étudiants qui militent contre la hausse des droits de scolarité.

À New York, hier, alors que le cortège de manifestants se mettait en branle à Montréal vers 14 h, un groupe de personnes réunies près de la Délégation du Québec s’est élancé le long de la 48e Rue. Le rassemblement était organisé par le mouvement Occupy et des associations étudiantes notamment de CUNY (City University of New York). « Il y a des manifestations à New York, à Vancouver et à Paris. Je vais discuter avec des gens en Russie et ce midi j’étais avec la Suisse. La popularité du mouvement est rendue internationale et est indéniable », s’est réjoui hier Martine Desjardins, la présidente de la Fédération étudiante universitaire du Québec.

Mais avant même que Montréal et New York manifestent, des centaines de personnes à Paris et Lyon se sont réunies en solidarité. Place Saint-Michel à Paris, quelque 200 étudiants français et québécois se sont rassemblés près de la célèbre fontaine située au coeur de la capitale. Parmi la foule bigarrée venue soutenir hier les étudiants québécois, on remarquait des représentants d’organisations politiques de gauche, des élus de la ville de Paris, l’ancienne ministre de la Culture Louise Beaudoin et le généticien Axel Kahn, candidat socialiste aux élections législatives.

« Nous sommes admiratifs du combat des étudiants québécois, a dit ce dernier, qui fut aussi recteur de l’Université Descartes (médecine), à Paris. Le fait que ces étudiants refusent cette vision marchande de l’éducation, c’est très important pour nous. Je ne sais pas s’ils gagneront, mais les choses ne seront plus jamais les mêmes après. »

Pendant une heure et demie, la joyeuse assemblée a conspué le gouvernement de Jean Charest et sa loi spéciale. « On ne peut plus véhiculer l’image d’un Québec accueillant et libre », criait dans un mégaphone un représentant de Sodé-Québec (Solidarité démocratie Québec), le collectif d’étudiants français et québécois à l’origine de la manifestation.

De passage à Paris, Louise Beaudoin, qui fut également ministre des Relations internationales du Québec, s’est jointe aux manifestants. Dans la journée, elle avait déjeuné avec des sénateurs français, dont l’ancien premier ministre Jean-Pierre Raffarin. « Ils voulaient tous savoir ce qui se passe au Québec et pourquoi les étudiants manifestaient, dit-elle. Dans la classe politique française, tout le monde suit ce qui se passe chez nous. »

Depuis peu, tous les grands médias français ont consacré de longs reportages au « printemps érable ». La plupart s’étonnent de la violence des manifestations dans un pays qui a généralement en France la réputation d’être pacifique. La longueur du conflit surprend aussi une population habituée à ce que son gouvernement ménage les mouvements étudiants.

Source:

La Russie espère que les Etats-Unis n'approuveront pas des nouvelles sanctions contre l'Iran

La Russie espère que les Etats-Unis n'approuveront pas des nouvelles sanctions contre l'Iran
© Collage: « La Voix de la Russie »
Moscou espère que l'administration des Etats-Unis ne soutiendra pas les projets du Sénat d'introduire de nouvelles sanctions contre l'Iran, a déclaré Sergueï Lavrov, ministre des Affaires étrangères de Russie, lors d'une conférence de presse donnée aujourd'hui à Moscou.
Il a noté qu'à la veille des négociations entre l'AIEA et l'Iran à Bagdad des actions avaient été entreprises qui ne contribubaient pas à créer un climat faforable à la solution du problème du programme nucléaire iranien. Moscou estime que la partie iranienne est prête à arranger avec les Six les actions concrètes en vue de régler le problème nucléaire sur les principes de gradualité et réciprocité, a souligné Sergueï Lavrov.

Source:

★La Chine condamne les pays déployant le bouclier antimissile en tant qu'intimidation

La Chine n'accepte pas la position des pays qui déploient le système de défense antimissile pour intimider d'autres Etats, a déclaré le vice-ministre chinois des Affaires étrangères Chen Gopin ayant ajouté que le président de Russie Vladimir Poutine et le président de Chine Hu Jintao discuteraient du bouclier antimissile en Europe lors de leur prochaine rencontre. « Les positions de la Chine et de la Russie là-dessus convergent entièrement », a-t-il ajouté.
Précédemment les militaires russes ont lancé depuis le cosmodrome de Plessetsk un nouveau missile balistique intercontinental capable de surmonter les systèmes de défense antimissile.

Source:

★Israël ne renonce pas aux frappes contre les installations nucléaires iraniennes

Israël ne renonce pas aux frappes contre les installations nucléaires iraniennes
© Collage: « La Voix de la Russie »



L'accord entre l'AIEA et l'Iran sur l'inspection des sites nucléaires n'exclut pas l'éventualité d'une frappe militaire contre ces derniers, a déclaré le ministre de la Défense d'Israël Ehud Barak.
Selon lui, l'Iran s'évertue à gagner du temps et à diminuer la pression de la communauté internationale. La semaine dernière, Daniel Shapiro, ambassadeur d'Israël aux Etats-Unis, a annoncé que les Etats-Unis avaient achevé la mise au point d'un plan de frappe contre les installations nucléaires iraniennes et qu'ils étaient prêts à sa mise en oeuvre. Les pays occidentaux ayant introduit des sanctions contre l'Iran prétendent que Téhéran cherche à créer l'arme nucléaire.

Source:

mardi 22 mai 2012

Tremblement de terre en Bulgarie

Un séisme d’une magnitude de 5,8 sur l’échelle de Richter s’est produit cette nuit à une trentaine de kilomètres de Sofia en Bulgarie. Selon le bilan officiel, ce tremblement de terre n’a fait aucune victime. 

Deux jours à peine après le tremblement de terre meurtrier survenu dans le Nord de l’Italie (cf linfo.re :Séisme en Italie : le bilan s’alourdit), un séisme a frappé la Bulgarie vers 2 heures du matin cette nuit (4 heures à la Réunion). Mais d’après les spécialistes travaillant à l’Institut sismologique bulgare, il n’y a aurait aucun rapport entre les deux catastrophes. 

D’une magnitude de 5,8 sur l’échelle de Richter a frappé à une trentaine de kilomètres de Sofia, ce séisme "n’a pas provoqué de victimes", selon le ministre bulgare de l’Intérieur, Tsvetan Tsvetanov évoquant un premier bilan. Le maire de la petite ville de Pernik situé à l’épicentre du séisme Rositsa Yanakieva, a confirmé ce constat, assurant qu’il "n’y avait pas de victimes" dans sa commune. 

Si le tremblement de terre n’a heureusement pas fait de victimes, il a causé de considérables dégâts matériels avec des cheminées effondrées, des murs fissurés, des fenêtres brisées. Devant cette situation, un état major de crise a été formé à Pernik et des renforts de pompiers, de policiers et de secouristes ont été envoyés sur la zone. 

Source: